mercredi 14 octobre 2015


 
 
 
Mon café,
En buvant mon café, je me mets à rêver d’un entremet.
Des petits biscuits sucrés, mon ventre ne les trouve pas allégés.
L’odeur de son arome enivre mes papilles érotisées.
Je me sens amusé par ma tasse qui commence à pleurer.
Je me reverse ce doux nectar et mon cerveau se sent léger.
Le premier café matinal réveille mon esprit de sa folle nuitée.
J’ai sans doute ronflé comme un petit porcelet.
Tout en me grattant mes testicules, gestuelle masculine de virilité,
Je songe à ma journée, elle sera animée par mon envie de café.
Comme me disait ma mère qui pratiquait le marc de café,
 Le café est le reflet d’une personne qui l’a préparé.
Moralité : le café est un moment d’intimité qu’on ne peut partager qu’avec de profondes amitiés.
Le 8 Janvier 2015 Didier Paravel
 
 
 
 
 
 
 



 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire